Voir&Agir

L'association

Le cinéma documentaire est une fenêtre ouverte sur le monde. Il est un instrument indispensable pour appréhender le réel, trop souvent réduit à sa représentation médiatique ou à une forme journalistique.

Pourtant, le cinéma documentaire peine à atteindre le public.

C’est pour faciliter la rencontre entre un film et son public que VOIR&AGIR a choisi de se constituer en réseau alternatif de diffusion, avec :

UNE SÉLECTION DE FILMS DOCUMENTAIRES
ET DES RENDEZ-VOUS RÉGULIERS

Rendez-vous

Pas d'évènements prévus pour les jours à venir.

Les films

  • TEMPS DE L’URGENCE (LE)

    Si le droit à la santé n'est plus respecté, si les élus sont impuissants à modifier les décisions technocratiques, si les syndicats et les comités de citoyens ne peuvent faire reculer “la machine libérale”, que faire ? Le temps de l'Urgence saisit, à partir du cas concret de l'hôpital d'une petite ville, voué à la disparition, ce moment indécis où la démocratie est mise en (...) Voir les détails
    ?
  • BUSINESS DES FLEURS (LE)

    La rose, la pivoine, l'anémone à l'heure de la mondialisation... Décortiquer les rouages de la colossale industrie horticole pour illustrer la complexité des rapports économiques mondiaux, voilà ce que propose Le Business des fleurs. A Aalsmeer, près d'Amsterdam, la célèbre bourse mondiale aux fleurs spécule sur leurs couleurs et leurs prix. Toutes les nuits, des millions (...) Voir les détails
    ?
  • UNEF ET LES FRONDES ÉTUDIANTES (L’)

    Ils sont descendus les premiers dans la rue contre l’Occupant Nazi. Ils se sont opposés à la guerre d’Algérie. Ils ont battu le pavé pour mille et une justes causes. « Ils », ce sont les étudiants... 100 000 en 1945. 2 millions et demi aujourd’hui. Au cœur de la contestation, l’UNEF, le syndicat centenaire, divisé en 1971 et qui parle à nouveau d’une seule voix depuis 2001. (...) Voir les détails
    ?
DVD disponibles à l’achat
pour deux types de public et d’usage :

Soit pour un usage strictement privé
dans le cadre restreint du "cercle de famille"

Soit pour une "diffusion publique"
réservée aux associations et institutions.

L’association VOIR&AGIR encourage la pratique citoyenne des projections- débats, mais elle appelle également au respect des auteurs-réalisateurs et producteurs indépendants de documentaires sans lesquels il n’y aurait pas de pluralité d’expression. FERMER