Voir&Agir

L'association

Le cinéma documentaire est une fenêtre ouverte sur le monde. Il est un instrument indispensable pour appréhender le réel, trop souvent réduit à sa représentation médiatique ou à une forme journalistique.

Pourtant, le cinéma documentaire peine à atteindre le public.

C’est pour faciliter la rencontre entre un film et son public que VOIR&AGIR a choisi de se constituer en réseau alternatif de diffusion, avec :

UNE SÉLECTION DE FILMS DOCUMENTAIRES
ET DES RENDEZ-VOUS RÉGULIERS

Rendez-vous

Pas d'évènements prévus pour les jours à venir.

Les films

  • CHATILA, les femmes et les enfants

    Plus de 5 millions de Palestiniens vivent en exil, hors de la Palestine, dont 10 % au Liban. Dans le camp de Chatila, près de Beyrouth, longtemps après le massacre [1] perpétré en septembre 1982 par les phalangistes libanais sous l'œil bienveillant de l'armée israélienne et d'Ariel Sharon, alors ministre de la Défense, les réfugiés continuent de rêver de justice, de (...) Voir les détails
    ?
  • GUERRE DES COTONS (LA)

    C’est l’histoire de la mondialisation appliquée au coton. D'un côté, il y a l'Afrique, son coton récolté à la main sur de minuscules lopins par trois millions de petits paysans qui font vivre quinze millions de personnes. De l'autre, les États-Unis avec trente mille producteurs sur des machines infernales et 3 milliards de dollars de subventions annuelles. Avec, pour (...) Voir les détails
    ?
  • HOMMES DU LABICI B (LES)

    Le LABICI B est un cargo battant pavillon de complaisance, aux ordres d’un armateur peu scrupuleux. Son équipage est composé de onze hommes représentant sept nationalités. Faisant route vers Béjaïa, en Algérie, pour livrer une cargaison de sucre, les hommes du LABICI B ne savent pas encore que leur navire va être saisi par des créanciers européens et l’armateur préférera (...) Voir les détails
    ?
DVD disponibles à l’achat
pour deux types de public et d’usage :

Soit pour un usage strictement privé
dans le cadre restreint du "cercle de famille"

Soit pour une "diffusion publique"
réservée aux associations et institutions.

L’association VOIR&AGIR encourage la pratique citoyenne des projections- débats, mais elle appelle également au respect des auteurs-réalisateurs et producteurs indépendants de documentaires sans lesquels il n’y aurait pas de pluralité d’expression. FERMER